Aubervilliers : le marié refuse de se convertir à l’islam

Aubervilliers : le marié refuse de se convertir à l’islam

Pour épouser une musulmane en France, il faut devenir musulman.

Et ce sont les mairies qui vous y obligent!

Ne tombez pas de votre chaise et lisez ce qui suit !

> > > > >  
On aura tout vu et encore ce n’est pas sûr… quand les mairies demandent au futur marié de se convertir à l’Islam !

Les mairies françaises refusent le mariage civil d’un français avec une marocaine s’il ne s’est pas converti à l’islam.

Quand Frédéric Gilbert, journaliste télé, a voulu épouser sa compagne marocaine et mère de son enfant, il était loin d’imaginer le piège administratif qui l’attendait.
Après avoir retiré un dossier de demande de mariage à la mairie d’Aubervilliers, il découvre, parmi les formulaires habituels, un document intitulé : « certificat de coutume ». Une pièce à se procurer auprès du Consulat du Maroc, que « tous les couples franco-marocains nous fournissent, tous les jours », lui explique l’officier d’état civil.
Confiant, Frédéric Gilbert se rend donc au Consulat, où il apprend, éberlué, que l’obtention de ce très anodin « certificat de coutume » est en fait conditionnée à une petite formalité : la fourniture d’un « Acte de Conversion à l’Islam ».
Refusant catégoriquement de se soumettre à cette conversion express, le mécréant retourne à la mairie républicaine et laïque d’Aubervilliers.
Et là, figé sur place, il s’entend délivrer un verdict administratif sans appel : pas de mariage civil sans certificat de coutume! … Sans conversion à l’Islam, donc.
 Sous le choc, le postulant au mariage épluche le Code civil qui lui confirme que ce certificat de coutume n’est pas obligatoire.
Il peut éventuellement servir à vérifier l’état de célibat d’une personne étrangère si, comme il arrive dans certains pays, les mariages et les divorces ne sont pas inscrits en marge de l’acte de naissance. Un cas de figure qui, en l’occurrence, ne le concerne en rien, puisque sa future épouse est en possession d’un certificat officiel de célibat.
 Mais non, l’affaire est entendue, l’Officier d’Etat Civil de la mairie d’Aubervilliers reste inflexible : «Vous n’avez qu’à faire semblant comme les autres, et devenir musulman sur le papier, mais pas pratiquant.»
 Incrédule, Frédéric Gilbert se renseigne auprès de plusieurs mairies : même réponse ! 
 Autrement dit, la loi marocaine prévaut sur la loi française ! Et c’est la même chose avec la Tunisie, l’Algérie et l’Égypte.
 En poursuivant son enquête, il découvre alors avec effarement que tous ses compatriotes mariés en France à des musulmanes sont devenus musulmans « sur le papier ».
C’est si simple! Une conversion se fait dans n’importe quelle mosquée en trois minutes.
Il suffit de lever l’index à hauteur du visage et de prononcer « avec conviction et avec cœur » cette phrase : «  Je reconnais qu’ il n’ y a de Dieu qu’ Allah et son prophète Mahomet  » et l’imam décide que vous êtes devenu musulman.

 N’oublions pas qu’au Maroc toute relation hors mariage est un délit.
 Aux dernières nouvelles, un élu d’Aubervilliers lui a fait savoir que le dossier serait étudié «étape par étape» par le service juridique de la mairie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :